Êtes-vous éligible au haut débit sur le réseau du Maine-et-Loire ? Cliquez ici

  Pour réaliser un audit, contactez-nous dès maintenant. Cliquez-ici    
 

ARCHITECTURES ET ACTEURS


Ci-dessous, une architecture de téléphonie d'entreprise classique avec un PABX sur le site :

Pour profiter des avantages de la téléphonie sur IP, plusieurs architectures sont possibles :

- si un PABX présent dans l’entreprise n’est pas encore amorti, l’ajout d’une passerelle IP permet soit d’établir une communication entre filiales (une passerelle de chaque côté), soit un raccordement à un opérateur de voix sur IP. La communication devient alors gratuite entre sites raccordés.

- si le PABX arrive en fin de vie, deux solutions de remplacement s’offrent à l’entreprise : soit elle s’équipe d’un PABX IP (ou IPBX) ; soit elle s’abonne à un service de TOIP via IP Centrex. Dans ce dernier cas, elle n’installe pas d’autocommutateur chez elle ; la téléphonie est externalisée et la gestion peut s’effectuer via un PABX virtuel, en ligne. Il lui suffit de louer (inclus dans l’abonnement) ou d’acheter des téléphones IP.

Passage à la téléphonie sur IP intégrale – ou presque. La migration du PABX vers l’IPBX permet une étroite collaboration avec les applications (CRM, bases de données, catalogues produits, etc.). Si l’entreprise ne souhaite pas migrer tous ses téléphones vers des postes IP, des adaptateurs spécifiques peuvent être installés.

« Souvent les clients procèdent par étapes, mais les PME/PMI basculent généralement en tout IP. Aujourd’hui, lorsque des succursales ou agences s’installent et qu’elles choisissent la TOIP, elles ne prennent pas de téléphonie traditionnelle », rapporte Éric Monchy. Sur ce marché naissant, on trouve différents types d’intervenants. Les opérateurs de voix sur IP (ou VOIP) « opèrent » leur propre réseau IP MPLS. Ces technologies permettent de gérer un ordre de priorité sur les flux de données afin d’obtenir une qualité de service indispensable à une communication vocale. Certains, comme France Télécom, revendent directement l’accès à leur réseau. D’autres, comme B3G ou VOIP Telecom, passent par des revendeurs/intégrateurs locaux.

Ce dernier type d’acteurs propose même l’installation de sa plate-forme IP Centrex complète. Ces opérateurs assurent la connexion vers les réseaux de téléphonie via leur plate-forme, négocient des tarifs au volume et revendent les communications au forfait ou à la durée (y compris les appels des mobiles pour certains). Les revendeurs se rendent dans les entreprises pour mettre le réseau à niveau, installer les équipements et paramétrer les téléphones. Puis, ils gèrent les communications et le suivi des clients.

Certains acteurs s’improvisent opérateurs, revendeurs et installateurs, et proposent l’envoi de matériel à prix « imbattables » sans même vérifier la qualité du réseau du client. En dehors de ce cas extrême, pourquoi des offres apparemment semblables sont-elles revendues à des tarifs aussi disparates ? La différence essentielle tient à la qualité de service proposée, les mesures de sécurité et le matériel utilisé.




LA TELEPHONIE SUR IP HEBERGEE


La téléphonie sur IP connaît une forte croissance grâce à une kyrielle d' opérateurs spécialisés. Les TPE et PME se laissent aussi séduire pour des raisons de coûts, de facilité d' exploitation et pour interfaçage des services.

LES AVANTAGES
- plus de services, plus simple et moins cher,
- Un large panel d'offres en téléphonie IP pour PME/TPE,
- Réduction des coûts avec la convergence des réseaux et simplification de la gestion globale


UN RESEAU UTILISANT LES PROTOCOLES INTERNET


Seul les offres et les architectures proposées par les prestataires sérieux en la matière sont bien maîtrisées et performantes que celles destinés au grand public.

À l’instar des services de sécurité informatique, tout dépend de ce que l’entreprise accepte en termes de qualité téléphonique, de prestation et d’investissement. Elle ne peut obtenir à très bas prix l’équivalent d’une offre haut de gamme.

Nous détaillons les divers éléments qui permettent de distinguer les offres :
Traditionnellement, une entreprise dispose de deux réseaux distincts : l’un pour la voix, l’autre pour les données. Ainsi, un autocommutateur assure la connexion des postes téléphoniques aux réseaux des opérateurs, tandis qu’un routeur connecte le réseau d’entreprise à Internet via un fournisseur d’accès. Et, bien entendu, les compétences dans les deux mondes nécessitent des connaissances différentes. En pleine période de réduction des coûts, ce double câblage, cette double maintenance, ces multiples prestataires, et les compétences différentes sont-ils réellement justifiés ?

« La téléphonie sur IP répond à cette première préoccupation d’harmonisation des télécommunications, en simplifiant l’architecture et la maintenance. En effet, la téléphonie sur IP, véhiculée sur un réseau de données, devient une application parmi les autres. Les téléphones IP se connectent directement au réseau local de l’entreprise. Mieux encore, la téléphonie se gère comme une application réseau. Premières économies immédiates : les bureaux distants de l’entreprise équipés en TOIP peuvent communiquer gratuitement entre eux, et les appels sortants regroupés permettent de négocier au mieux les tarifs des opérateurs de téléphonie IP déjà très compétitifs. Avec la téléphonie sur IP et, l’entreprise économise jusqu’à 50 % de sa facture par rapport aux offres traditionnelles. »

Les itinérants peuvent se connecter à leur poste de travail via Internet (en toute sécurité) et utiliser à distance leur téléphone IP au prix local. Opération très intéressante de l’étranger.

Un premier pas vers la voix sur IP. L’entreprise peut conserver son infrastructure et ses équipements, leur complexité et la diversité de maintenance, tout en bénéficiant de la téléphonie IP pour regrouper ses télécommunications et négocier le volume. Elle pourra communiquer gratuitement avec tous ses bureaux distants (y compris à l’étranger) bénéficiant de la même architecture.
Un premier pas vers la voix sur IP. L’entreprise peut conserver son infrastructure et ses équipements, leur complexité et la diversité de maintenance, tout en bénéficiant de la téléphonie IP pour regrouper ses télécommunications et négocier le volume. Elle pourra communiquer gratuitement avec tous ses bureaux distants (y compris à l’étranger) bénéficiant de la même architecture.En intégrant la téléphonie comme une application, la collaboration applicative devient naturelle, pour déployer un centre d’appels ou coupler téléphonie et logiciel de relation client, mais aussi sur le poste de travail. L’utilisateur peut ainsi consulter les messages vocaux dans la messagerie électronique, ou inversement, écouter ses e-mails par téléphone.



UN SOUCI DE QUALITE


Côté technologies, les produits se normalisent. Les terminaux IP utilisent le protocole « son » RTP(Real-time Transport Protocol) qui transmet en temps réel de la voix et des images sur des réseaux TCP-IP. Pour initier et établir les communications interactives multimédias dans un réseau IP, et gérer la signalisation, l’ancien protocole H323 est en cours de remplacement par SIP (session initiation protocol). Toutefois, une partie des équipements installés sont encore sous H323, plus lourd et plus complexe. Enfin, les codecs (codeur / décodeur ou compresseur / décompresseur) de voix les plus répandus sont le G711 (sans compression -64 kbp/s) et le G729 (compressé – 8 Kbps), et ce choix modifie donc le besoin en bande passante par utilisateur. Toutefois, il est difficile de vérifier ce type d’information sur les offres des revendeurs.

La solution IP Centrex (externalisation de l’IPBX) libère l’entreprise de l’acquisition et de l’entretien d’un autocommutateur.

Avantage :

Des spécialistes veillent sur le bon fonctionnement du matériel et l’entreprise acquitte un abonnement mensuel par poste pour ce service (plus les communications) et les autres services qu’elle souhaite activer.
 
Malgré tout, la démarche du prestataire révèle bien des choses. « Un audit des réseaux local et téléphonique s’impose pour déterminer si la qualité de l’infrastructure est à niveau pour la téléphonie sur IP. Nous proposons gratuitement cette prestation complète » Une fois le réseau mis à niveau, la qualité de service dépend aussi de la connexion du réseau local au réseau de l’opérateur. « Nos installations comprennent deux liens DSL (ADSL ou SDSL), dont l’un dédié à la voix, et l’autre servant au backup, avec deux routeurs, connectés chacun via un opérateur.
 
Détail important, le portage permet de conserver les numéros de téléphone de l’entreprise. Chez nous, nous donnons également accès aux numéros spéciaux et surtaxés en VOIP.


Les coûts à considérer sont donc les suivants :
- audit réseau (généralement dans la prestation) ;
- remise à niveau du réseau (si nécessaire) ;
- installation ;
- abonnement mensuel (intégrant matériel et maintenance en IP Centrex) ;
- forfaits ou consommations téléphoniques.

Les téléphones IP sont proposés à l’achat ou à la location. Attention aux différences entre les modèles. Par exemple, un téléphone Cisco sera plus cher qu’un combiné SwissVoice, mais le second ne propose pas la fonction “mains libres”, et ne gère pas les conférences téléphoniques. Dans l’offre e-téléphonie [IP Centrex], France Télécom facture la mise en service par utilisateur à 70 euros, puis un abonnement mensuel de 12 euros (avec téléphone IP de milieu de gamme). Puis, il faut ajouter les forfaits limités ou illimités pour les communications fixes en France, et la consommation à l’usage pour les autres appels ».


À ces prix-là, ne pensez-vous pas que la question de la rentabilité de la TOIP peut raisonnablement se poser ?



UNE GESTION DU TELEPHONE AU QUOTIDIEN FORTEMENT SIMPLIFIEE


La TOIP
 
Facilite l’ajout de téléphones, les déménagements, l’installation de nouveaux sites, etc. Un téléphone IP pré-paramétré arrive chez le client et il n’a plus qu’à le brancher sur son réseau local pour le mettre en service.

Avec les offres IP Centrex, un PABX virtuel offre toutes les fonctions via Internet : messagerie vocale ou unifiée (fichiers voix dans la messagerie électronique), renvois, transferts, filtrage, etc. Chaque utilisateur pilote cela via un portail web en quelques clics sans recourir aux Il peut aussi consulter le journal des appels (émis reçus, répondus, non répondus, etc.), accéder aux annuaires personnels ou d’entreprise, etc. Et tout cela même à distance »



 


MIMOZA Technologie
Angers Technopole
7, rue Fleming - 49 000 Angers
Tél. : 02 53 01 60 00
Fax : 02 53 01 60 30

Mentions légales - Plan - Crédits